Béziers Jour 2 Mon premier jour

10. Juli 2014 Aus Von elsenorweb

Aujourd’hui je suis allé au centre-ville de Béziers, la ville qui a 71.000 habitants. Le marie s’appelle : Robert Ménard (en 2014).

En premier je suis allé la médiathèque André Malraux où se trouve devant un grand place. Le bâtiment était une caserne ancienne. On va à pied de la gare routière presque 5 minutes ou on peut prendre le bus.

Le réseau de bus de Béziers est grand avec une haute fréquence pour cette ville. Il y a une ligne (numéro 16) qui dessert la ville Valras-Plage où se trouve la plage « pour Béziers » et une autre (numéro 21) la piscine intérieure et extérieure à Servian. D’origine je voulais acheter le billet pour 10 voyages mais l’échoppe de l’entreprise de bus à Béziers était fermée. Ce billet coût 3 euros au lieu de 0,50 euro d’une ticket simple.

Après de la médiathèque je suis allé à la gare de SNCF. La gare routière se trouve en dehors de la gare de chemin de fer. La gare de SNCF est petite. En 2007 j’étais allé à Tarragone (Espagne) et cette gare me rappelle de la gare. Elle est simple avec des quais et une échoppe de SNCF. Une petite kiosque et une petite restaurant complètent le bâtiment de la gare. J’ai rassemblé les horaires de chemin de fer qui se trouvent devant l’information. C’est important pour moi et mes excursions des prochains jours. Naturellement je les ai télécharger l’internet quand j’étais à la maison mais une version imprimée est une bonne occasion pour informer sans problèmes.

Près de la gare centrale il y a une centre commercial avec des magasines et un cinéma. Les alignement de boutiques composent des marques connues par exemples Zara, H&M et un grand librairie qui s’appelle « Cultura qui compose de vente des livres, dvd, cd’s et bricolages. À fin du centre commercial se trouve une grande supermarché (le nom est « Simply marche ») qui est une concurrence de Carrefour qui a une superficie normale.

Pour ne pas monter de la place du Victoire j’ai pris la navette gratuite qui circule toutes les 15 minutes entre la place Victoire et la gare avec un petit bus. J’ai retourné au appartement si bien que j’ai déchargé mes nouvelles richesses (le journal « Le midi » et la magazine « Le nouvelle Marianne » qui est orienté à la gauche). J’ai encore fait des courses dans la supermarché « Monoprix » afin que je ne doive pas faire demain car les magasins seront ouvert de 9 à 12 heures comme en Belgique. Mais je veux aller à la plage de Valras-Plage pour faire le lézard et nager dans l’eau.