05.10.2014 Dans la piscine à Cergy

Ce jour j’ai nagé dans la piscine de Cergy. Mon père ne sait pas nager et je voulais être seul une fois pour quelque heures.

La piscine qui se trouve dans l’université, a ouvert à 9 heures et ferme à 12 heures le dimanche. L’entrée a coûte 3,20 euro pour moi car je ne suis pas un habitant de Cergy. Pas de problème car ce prix est bon marché.

Les casiers se trouvent dans une zone ou il y a une interdiction pour bouger avec des chaussures. On doit se changer dans une cabine et depuis on peut aller aux casiers. Les douches sont séparées, mais les autres zones sont homogènes. Pas de problème pour moi car dans les piscines modernes en Allemagne et les autres en France ou Belgique il est la même.

Dans l’installation il y a trois bassins. Un bassin (25 métrés) pour les nageurs avec une profondeur entre 1,80 m et 3,40 m. Un petit bassin a selon toute vraisemblance une longueur de 12 m et la troisième a une forme du fer de cheval avec une profondeur maximale de 0,90 m.

Au contraire des autres piscines le bonnet de bain n’est pas obligatoire. Les autres choses (caleçon, shorts etc) sont encore toujours interdit.

J’ai nagé 25 minutes et resté un peu dans un autre bassin (fer de cheval).

Après de la natation je suis allé se balader avec mon père sur une marché aux puces qui se trouvent au carrefour de la rue principale où l’appartement est situé. Mais il est toujours allé devant moi et il n’est passionné pour cette manifestation en général. Je vois dans les stands pour trouver des nouvelles littératures françaises. J’ai découvert un livre afin que je peux améliorer mes connaissances de langue avec le titre : « Le petit livre du français correct ». La femme qui a vendu le livre, a été sympathique. Une autre femmes dans un autre stand m’a aussi souri :-). Je me fais bien voir en France :-).

À midi j’ai cuisiné des viandes et des pâtes. Mon père a attendu dans la salle de séjour de le déjeuner. Après le déjeuner j’ai fait la vaisselle et mon père a attendu à nouveau. Autrefois il a été le petit garçon de sa maman. Il ne faisait rien.

L’après-midi nous avons resté en se reposant à la maison.

Dieser Beitrag wurde unter France abgelegt und mit , , , , verschlagwortet. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.